Tout savoir sur l’affaire GameStop aux Etats-Unis

Tout savoir sur l’affaire GameStop aux Etats-Unis : David contre Goliath, la bataille entre Wall Street et les petits actionnaires :

Les fluctuations en bourse de cette société sont devenues un vrai feuilleton financier aux Etats-Unis depuis janvier 2021. Un studio américain, la Metro Goldwyn Mayer, a même déjà acheté les droits d’un livre (The Antisocial Network de Ben Mezrich ) sur cette affaire.
Cette affaire a passionné les Etats-Unis avec pour trame de fond une bataille entre les barons de la finance de Wall Street et un groupe de petits actionnaires individuels.
Qui est GameStop, victime de la bataille entre Wall Street et les petits actionnaires ?


1.Une chute de l’action planifiée par des fonds spéculatifs :


L’entreprise américaine GameStop, spécialisée dans la commercialisation des jeux vidéo (Micromania en France), a connu des difficultés financières suite à l’essor de la vente en ligne des jeux à distance et des téléchargements.
Avec la crise sanitaire qui a amplifié cette tendance, l’action GameStop a chuté et des fonds spéculatifs ont misé sur la chute des actions de cette chaîne de magasins en vendant à découvert (mécanisme qui permet d’emprunter des actions pour les vendre en anticipant une chute des cours afin de les racheter moins cher à une date ultérieure).

2.Le pouvoir des petits-investisseurs et des forums d’investisseurs :

L’entreprise GameStop est alors proche de la faillite suite à cette attaque lorsqu’un évènement inattendu se produit : sur le forum d’une plateforme d’investissement Reddit, plusieurs traders amateurs réagissent et appellent à la rébellion contre ces fonds spéculatifs en achetant en masse des actions GameStop. Elon Musk, patron de Tesla, est même lui aussi intervenu sur Twitter pour participer à cette remontée des cours.
Résultat : les membres du forum répondent alors à cet appel et GameStop voit ses actions augmenter de plus de 1 700 % en quelques jours.
À la suite de cette hausse, certains fonds spéculatifs ont perdu plusieurs milliers de dollars en quelques jours.
Battre Wall Street à son propre jeu est une première. La bataille Gamestop a tourné en faveur des petits actionnaires face à Wall Street.
L’action de l’entreprise GameStop affiche toujours un gain de 916% depuis le début de l’année. La SEC, le gendarme de la bourse américaine, prévoit de prendre des mesures pour éviter une trop forte volatilité sur le cours des actions suite à cette affaire